Actes 12:1-18 L’arrestation et la libération de Pierre

A cette époque-là, le roi Hérode se mit à maltraiter des membres de l’Eglise, 2 et il fit mourir par l’épée Jacques, le frère de Jean. 3 Quand il vit que cela plaisait aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre.

Souvenons nous que c’est la famille d’Hérode qui est responsable de la mort de Jean et de celle de Jésus… Le roi Hérode était Iduméen (non juif) ce qui lui a toujours était reproché par le peuple juif dont il était roi. Afin d’obtenir ses faveurs, il persécutait les chrétiens mais surtout ses leaders. Ah, la politique…  

C’était pendant la fête des pains sans levain. – 4 Après l’avoir fait arrêter et jeter en prison, il le mit sous la garde de quatre escouades de quatre soldats chacune; il avait l’intention de le faire comparaître devant le peuple après la Pâque. 5 Pierre était donc gardé dans la prison et l’Eglise adressait d’ardentes prières à Dieu pour lui.

Souvenez-vous du contexte, les chrétiens sont persécutés de toute part, Jacques s’est fait tué sous les ordres d’Hérodes et ceux sont sous les ordres du même Roi que Pierre se fait arrêter et jeter en prison. Quelles idées pouvez-bien passés par la tête de Pierre ? Sûrement qu’il en était fini de lui… La réponse face à la persécution de l’Eglise est s’adressait d’ardentes prières pour lui. Priaient-ils pour sa libération miraculeuse ou bien pour que sa mort soit douce et qu’il soit bien accueillit ?

6 La nuit qui précédait le jour où Hérode allait le faire comparaître, Pierre, attaché avec deux chaînes, dormait entre deux soldats; des sentinelles postées devant la porte gardaient la prison.

En tout cas…  nous le découvrons calme, tellement calme qu’il arrivait à dormir la veille de sa comparution. Il dormait entre deux soldats et sous la garde de 14 autres… autant dire qu’il était bien gardés au fond du cellule de prison surement avec des murailles et une porte bien lourde en fer. On comprends pourquoi l’Eglise priait parce que allez attaquer une prison c’est… pas la bonne idée. Heureusement nous ne sommes pas seuls…

7 Soudain, un ange du Seigneur survint et une lumière resplendit dans la cellule. L’ange réveilla Pierre en le frappant (Pierre à le sommeil profond…) au côté et lui dit: «Lève-toi vite!» Les chaînes tombèrent de ses mains. 8 Puis l’ange lui dit: «Mets ta ceinture et tes sandales.» C’est ce qu’il fit. L’ange lui dit encore: «Mets ton manteau et suis-moi.» 9 Pierre sortit et le suivit, sans savoir que ce que l’ange faisait était réel: il croyait avoir une vision. 10 Ils passèrent la première garde, puis la seconde, et ils arrivèrent à la porte de fer qui mène à la ville. La porte s’ouvrit d’elle-même devant eux; ils sortirent et s’avancèrent dans une rue. Aussitôt l’ange quitta Pierre.

La tranquillité et le calme de cette libération divine nous a marqué. Il y aurait pu avoir de grands bruits, les gardes auraient pu être réveillés ou bien tués mais non… malgré la lumière que l’ange produisait et le bruit des chaînes qui tombaient (belle image de la libération en Christ right ?) les soldats, les 16 soldats en fait, dormaient eux aussi d’un profond sommeil… Peut-être parce que cela faisait plusieurs jours qu’il gardait Pierre ou bien peut-être qu’il y a un peu d’action divine la-dedans ? Who knows?

De plus, Pierre sortit en tant qu’homme libre. L’Homme l’a jeté dans la prison en tant que prisonnier mais Dieu l’a sorti et lui a rendu sa dignité. Les scandales et la ceinture était un signe des hommes libres contrairement aux esclaves by the way.

Une fois dehors, l’ange quitta Pierre, Dieu a fait sa part… maintenant Pierre doit reprendre son rôle… mais que va t’il faire ?

11 Revenu à lui-même, Pierre dit: «Maintenant, je sais vraiment que le Seigneur a envoyé son ange et qu’il m’a délivré du pouvoir d’Hérode et de tout ce que le peuple juif attendait.»

Pierre prend conscience que le puissance de Dieu est supérieur au pouvoir du roi Hérode, en effet il est le Roi des Rois right ? Malgré tout ce que Pierre avait déjà vu et entendu, Dieu arrive encore à le surprendre. Des fois, ou souvent… on limite la puissance de Dieu, nos pensées limitent ce que Dieu peut faire.

12 Après avoir réfléchi, il se dirigea vers la maison de Marie, la mère de Jean, surnommé Marc, où beaucoup de personnes étaient réunies et priaient. 13 Il frappa à la porte d’entrée et une servante appelée Rhode s’approcha pour écouter. 14 Elle reconnut la voix de Pierre et, dans sa joie, au lieu d’ouvrir, elle courut annoncer que Pierre se tenait devant la porte. 15 Ils lui dirent: «Tu es folle», mais elle soutenait que c’était bien vrai. Ils dirent alors: «C’est son ange.» 16 Cependant Pierre continuait à frapper. Ils ouvrirent et furent stupéfaits de le voir. 17 De la main, il leur fit signe de se taire et il [leur] raconta comment le Seigneur l’avait tiré de la prison. Il ajouta: «Annoncez-le à Jacques et aux frères et sœurs.» Puis il sortit et s’en alla dans un autre endroit.

Notons la réaction de l’Eglise quand leurs prières sont exaucées, “ tu es folle “ et “ C’est son ange “ autrement dit ce n’est pas lui, ce n’est pas possible. Pourtant il s’agit des mêmes personnes qui ont  adressé d’ardentes prières pour lui … Ne croyez-ils pas en ce qu’ils faisaient ? Pourquoi sont-ils étonnés ?

Pierre sortait de prison et la première chose qu’il est allé faire est d’aller retrouver les siens… encore une fois ! Il n’a pas manqué l’occasion de témoigner de ce Dieu a fait pour lui. C’est aussi une opportunité d’encourager ses frères et soeurs ! Vous aussi vous pouvez dire ce que Dieu a fait pour vous ! Cela peut changer la vie des personnes autour de vous, qui sait ?

Et vous ? Est-ce que vous limitez Dieu à ce qu’il peut faire ? Est-ce-que vous pensez que Dieu peut répondre à vos prières ou bien qu’il s’agisse d’une simple formalité ? Croyez-vous à la puissance de la prière ?