facebook icon gmail icon

Camp d'hiver 2011

Thème: des réponses pertinentes aux questions impertinentes - introduction à l'apologétique.

Orateur: Marc Debanné, directeur des GBUC.



Debanné, Marc: introduction à l'apologétique

Une série d'enseignements sur l'apologétique donnés à l'occasion du camp d'hiver 2011: les "preuves" de l'existence de Dieu, Jésus est-il réellement ressuscité, la question de la souffrance et du mal etc.

Introduction: le rôle de l'apologétique (22.9 Mb)

La conviction dans ma foi chrétienne est une accumulation de facteurs divers; l'apologétique est l'un aspect du témoignage chrétien.

On voit aussi que le nouveau testament nous donne des exemples d'apologétiques (Actes 17, Marc 12.18-27, 2 Cor 10.4-5 ou 1 Pierre 3.15). Préparons-nous à donner des réponses le plus possibles intelligentes au questions des gens qui nous entourent.

Dieu existe-t-il? (51.7 Mb)

L'exemple de Martin Luther King: il laisse les questions venir à lui, mais il a déjà réfléchi à la question, il est prêt à y répondre avec calme et respect et il est prêt à corriger les erreurs de son interlocuteur.

Est-ce que Dieu existe vraiment?

  • Argument cosmologique
  • Argument du design (de la conception)
  • Argument moral
  • Le pari de Pascal

Jésus est-il vraiment ressuscité? (31.5 Mb)

La boîte à outils apologétique: se préparer à répondre aux qestions qu'on peut me poser - offrir mes réponses comme des cadeaux et non des armes!!

Jésus est-il vraiment ressuscité?
Hallucination, conspiration, évanouissement, mythe... ou vraie résurrection?
Le mythe: le style des évangiles, la date de rédaction, 1 Cor 15 1-8 (écrit en 55), des témoins oculaires 24 ans après la résurrection.

La souffrance et le mal (41.9 Mb)

3 affirmations par rapport au mal et à la souffrance:

  • La souveraineté et la toute-puissance de Dieu
  • Le mal existe, il arrive, il est réellement mal.
  • Dieu déteste le mal et refuse qu'on dise qu'il en est l'auteur et le responsable.

Le problème est qu'on n'arrive pas à remettre ensemble ces 3 affirmations:

  • On peut être tenté de minimiser ou d'excuser le mal (optimisme).
  • On peut être tenté de minimiser la distinction bien / mal (pessimisme).
  • On peut être tenté de voir 2 forces antagonistes et égales: bien et mal (dualisme)

Quelles pistes de réflexion chrétienne:
Dieu nous donne la liberté avec une possibilité de relation avec lui mais aussi le risque du mal.
La Bible refuse de donner une solution définitive au problème du mal. Mais l'histoire du salut nous montre que Dieu est concerné par le mal; il a été prêt à aller à la croix.